Covid-19 – Ahmed Khalifa Niass : “Nanou oubi diakka yi…” (Seneinf )

Le religieux se veut clair. Si les autorités veulent la maladie à coronavirus, il va falloir que les lieux de cultes soient ouverts dans le pays. Une occasion dit-il, “de prier et d’implorer le pardon d’Allah“.

Coronavirus

Et de souligner que les Américains tout comme les Allemands sont impuissants face au coronavirus. “Ensemble, ils ont créé un vaccin. Mais le doute le plane sur l’efficacité dudit vaccin“, a-t-il dit

Regardez

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
34 ⁄ 17 =