Économie : L’accélération des réformes structurelles préconisée, notamment en matière de résolution des contentieux commerciaux

La nécessité d’accélérer les réformes structurelles, notamment en matière de résolution des contentieux commerciaux, a été soulevée par le Conseil national du crédit (Cnc), ce jeudi 17 décembre 2020. Ladite structure a estimé qu’une telle chose est ‘’à même de garantir la consolidation du climat des affaires dans les relations entre le secteur financier et sa clientèle’’, renseigne un communiqué de la Direction nationale de la Bceao.

Il est relevé dans le document parvenu à la rédaction de Dakaractu, l’examen des conditions de démarrage de la campagne de commercialisation agricole 2020-2021, présentées par La Banque agricole (Lba). Et c’est à l’occasion de la trentième réunion, tenue ce jeudi 17 décembre 2020, par visioconférence, que le Conseil national du Crédit du Sénégal a posé sur la table la question de la campagne agricole. À ce sujet, le Cnc a fait part de ses préoccupations, relativement aux informations faisant état de contraintes auxquelles sont confrontées les unités industrielles de transformation des arachides pour collecter des quantités suffisantes de graines, a indiqué la Direction nationale de la Bceao pour le Sénégal. Et cette dernière de relever, les recommandations faites par le Cnc ‘’au titre des politiques publiques, afin que la réflexion soit approfondie au sujet d’une fiabilité accrue des estimations de production agricole, du modèle économique de la filière arachidière et de la mise à la disposition de La Banque agricole de moyens adéquats pour le financement de la diversification de la production agricole’’.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
44 ⁄ 22 =