Le prototypage est un autre outil d’analyse et de conception, qui est de plus en plus répandu.

Le prototypage est un autre outil d’analyse et de conception, qui est de plus en plus répandu. Considérez-le comme un complément à l’analyse structurée plutôt que comme un substitut.

Dans cette leçon, vous appren-drez comment les analystes se servent du prototypage pour accroître la participation de l’utilisateur au déve-loppement des systèmes. En faisant participer l’utilisateur, vous vous assurez que la conception répond à ses besoins.

OBJECTIFS

À la fin de la présente leçon, vous serez en mesure :

• d’énumérer les différentes étapes du prototypage et décrire la suite du développement après le pro-totypage.

• de décrire les avantages de l’utilisation du JAD.• d’expliquer comment le développement ascendant s’applique au prototypage.

• d’expliquer comment le prototype de haut niveau est construit.

Les étapes du prototypage

Un prototype est un modèle qui fonctionne.

Suivant le cycle d’élaboration de systèmes, le développement du système est censé avancer progressivement d’une conception logique à une conception physique. Le problème, c’est que les utilisateurs ont souvent du mal avec ce processus. Ils peuvent être incapables de décrire correctement le système actuel à l’analyste, avoir du mal à comprendre la documentation qu’il produit, et souvent ils ne comprennent pas la portée de choses pour lesquelles ils ont pourtant donné leur accord.

La solution consiste à les laisser jouer quelques temps avec un modèle opérationnel du système.

Comme le modèle peut être manipulé, les utilisateurs pour-ront mieux appréhender le système proposé et la façon dont il traitera les problèmes de gestion courants et exceptionnels.

Toute lacune trouvée par eux pourra ensuite mener à une révision de la conception du système. Ce processus se poursuit jusqu’à ce que les utilisateurs soient satisfaits. Dans cette leçon, vous étudierez les façons dont le prototypage est utilisé pour compléter les techniques structurées.Le prototypage implique les opérations suivantes :

1. Choix d’un logiciel de prototypage

2. Conduite de séances de développement conjoint d’applications (JAD)

3. Utilisation d’une stratégie ascendante pour mettre au point le prototype

4. Chargement des données d’essai5. Construction du prototype de haut niveauChoix d’un logiciel de prototypageUn prototype est destiné à être jeté.

Il manque aux prototypes trop de fonctions pour que l’on puisse réellement les utiliser. Ils sont généralement mis de côté une fois la conception terminée.

C’est pourquoi les logiciels utilisés pour les créer n’ont pas besoin d’être les mêmes que ceux utilisés pour le système de production, et il n’ont pas besoin non plus de fonctionner sur le même système d’exploitation et le même matériel. Tout logiciel proposant les fonctions suivantes suffit :

• gestionnaire d’écran

• générateur de rapport

• système de gestion de base de données

Pour créer un prototype, vous n’avez pas besoin d’outil en particulier. Vous pouvez facilement adapter à cette activité des logiciels créés au départ pour d’autres applications, tant qu’ils proposent les fonctions ci-dessus. Par exemple, vous pouvez vous servir de Microsoft Excel pour créer des rapports ou encore de Microsoft Word pour créer des dispositions d’écran et des rapports.

Conduite de séances de développement conjoint d’applications(JAD, Joint Application Design)Le prototypage n’élimine pas l’étape de l’analyse.

Certaines tâches préalables doivent être effectuées pour l’identification des principaux processus et des besoins en stockage du système. On obtient ces informations en questionnant les utilisateurs. Une technique d’entretien est particulièrement utile pour le prototypage.

Il s’agit du développement conjoint d’applications, ou JAD.Le terme JAD fait référence à une technique d’entretien où les principaux analystes, responsables et utili-sateurs se réunissent pendant plusieurs jours pour discuter des exigences du système.

Cette technique a été mise au point dans les années 1970 chez IBM et a été utilisée depuis par de nombreuses sociétés et dans de nombreux domaines.

Le but principal de cette technique est de recueillir simultanément les exigences du système auprès des per-sonnes clés concernées par le projet.

Pourquoi réunir tout le monde ?Parce qu’aucun utilisateur pris séparément n’a une compréhension globale du système. En réunissant tout le monde dans une même pièce, tout malentendu sur le système est immédiatement balayé.

Les séances JAD se tiennent en dehors du cadre de travail habituel.

Ceci évite toute distraction et permet à chacun de se concentrer sur l’analyse du système. Elles sont très chères, surtout en raison du temps consacré par les personnes concernées.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 × 24 =