Le pseudocode

Vous avez appris que les ordinogrammes sont une méthode graphique de représenter la logique. Le pseudocode est une façon d’utiliser la langue anglaise pour décrire la logique d’un processus en se servant uniquement de structures logiques prédéfinies. Le pseudocode est une façon d’exprimer la logique avec précision
afin qu’elle ne soit pas mal interprétée.
OBJECTIFS
À la fin de la présente leçon, vous serez en mesure :
• de définir pseudocode.
• d’énumérer les avantages et les inconvénients du pseudocode pour décrire un processus.
• d’expliquer les règles du pseudocode.

Le pseudocode est une façon d’utiliser l’anglais pour décrire la logique d’un processus en se servant uniquement de structures de contrôle prédéfinies. Il s’agit d’une manière d’exprimer la logique avec précision, afin
qu’elle ne soit pas mal interprétée.
Il y a deux facteurs qui contribuent à l’ambiguïté des langues et notamment de l’anglais :
• Les verbes sont ambigus.
• La façon d’exprimer la logique prête souvent à mauvaises interprétations.
Le pseudocode résout la première lacune en exigeant l’utilisation de commandes claires. Chaque fois que
c’est possible, les commandes doivent provenir d’une liste de verbes approuvés.
Pour corriger la deuxième lacune, le pseudocode exige de l’analyste qu’il exprime la logique du module à
l’aide d’un petit nombre de structures logiques. La logique d’un module est ce qui détermine la séquence des
instructions à exécuter. Les principes du théorème structuré sont utilisés pour indiquer la logique en pseudocode.
Les avantages du pseudocode
Le pseudocode présente les avantages suivants :
• C’est une excellente façon d’exprimer la logique détaillée d’un processus.
• Il permet d’exprimer toutes les structures.
• Il peut être modifié facilement si des changements doivent être apportés au processus.
• Il est plus facile d’écrire du pseudocode que de tracer un ordinogramme, qui exige aussi plus de
temps.
• Il est facile à convertir en code de programmation, car il ressemble beaucoup à ce dernier.
Les inconvénients du pseudocode
Le pseudocode n’est pas facile à apprendre ou à utiliser. Ce n’est pas non plus un outil facile à saisir pour les
utilisateurs. Il vous arrivera probablement de vouloir vérifier une conception en montrant le pseudocode à
l’utilisateur. Cela ne sera toutefois d’aucune utilité si l’utilisateur ne comprend pas le pseudocode.

Pesez les avantages et les inconvénients du pseudocode, car ce n’est pas le seul outil qui permette d’exprimer
la logique d’un processus. Utilisez l’outil ou la combinaison d’outils qui convient le mieux à la situation.

Conventions relatives au pseudocode
Vous devez respecter certaines règles lorsque vous utilisez le pseudocode. Les règles ci dessous sont caractéristiques de celles que vous trouveriez dans une entreprise. Les détails peuvent varier d’un endroit à l’autre :

  1. Chaque module doit commencer par la ligne START nom du module ou DÉBUT nom du module.
  2. Chaque module doit se terminer par la ligne END ou FIN.
  3. Les instructions doivent respecter le format général verbe + nom. Chaque fois que c’est possible,
    choisissez un verbe de la liste suivante :
    • ASSIGN ou AFFECTER pour affecter une valeur à une variable ou à une constante.
    • READ ou LIRE pour les fichiers.
    • INPUT ou ENTRÉE ou GET ou EXTRAIRE pour la saisie de donnée.
    • WRITE ou ÉCRIRE pour des fichiers.
    • DISPLAY ou AFFICHER pour des écrans.
    • PRINT ou IMPRIMER pour des rapports.
    • COMPUTE ou CALCULER pour des calculs.
  4. Utilisez uniquement les structures du théorème structuré. Vous étudierez ces structures en détail
    dans votre procahin cours.
  5. Les expressions utilisées dans les structures de sélection et de répétition doivent toujours être évaluées à VRAI ou FAUX.
  6. Utilisez PERFORM ou EXÉCUTER pour indiquer qu’un autre module doit être exécuté.
  7. Utilisez des majuscules pour tous les mots ayant une signification réservée, par exemple les mots
    mentionnés aux règles 3 et 6.
  8. Utilisez des noms d’éléments de données préalablement définis dans le dictionnaire de données
    chaque fois que vous le pouvez. Indiquez qu’ils ont été préalablement définis en les soulignant.
  9. Mettez en retrait tous les énoncés à l’intérieur d’une structure.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
52 ⁄ 26 =