L’importance des noms représentatifs

À ce stade de la définition du problème il est recommandé d’introduire des noms uniques pour représenter les entrées,

les sorties et les processus. Les noms utilisés doivent être représentatifs et uniques. Le nom assigné à une variable est simplement une façon d’identifier un emplacement de stockage spécifique en mémoire.Les noms uniques servent à distinguer entre chaque emplacement mémoire ou variable.

Les noms utilisés doivent être transparents et permettre de décrire exactement le type de valeurs enregistrées. Par exemple, dans le problème précédent, les trois nombres sont représentés par Nombre_1, Nombre_2 et Nombre_3. Ce sont des noms explicites qui représentent beaucoup mieux leur contenu que des noms comme A, B et C ou X1, X2 et X3.Lorsque vous écrivez les processus dans le diagramme de définition, utilisez des mots simples qui décrivent la tâche à effectuer.

Évitez de surcharger la description avec des mots inutiles qui n’ajoutent rien de plus à la description. Dans notre exemple,

les processus sont écrits selon un même modèle, un verbe simple suivi de un à trois mots indiquant les éléments sur lesquels l’action à lieu. Les études démontrent que l’utilisation d’une telle convention procure deux bénéfices.

• Premièrement vous utilisez une approche disciplinée à la résolution d’un problème.

• Deuxièmement le traitement principal du problème est décomposé en fonctions individuelles, un élément très important lorsque viendra le temps de considérer la modularisation.

Étape 2 – Définir les objectifsLa deuxième étape du processus permet de définir les objectifs d’un programme. Maintenant que nous com-prenons ce que le programme doit faire, il est facile d’établir les objectifs. Les objectifs décrivent, de manière concise et compréhensible, les résultats désirés.

Ils décrivent un aboutissement, pas l’action ou la stratégie, et ils sont mesurables.

Si vous avez clairement énoncé le problème, vous êtes en meilleure position pour définir ce qui est nécessaire pour atteindre le résultat requis. La définition des objectifs relève un peu plus de l’analyse du système puisqu’il est nécessaire de répondre à quelques questions importantes comme :

• Quel devrait être le résultat précis ?

• Qui est concerné ?

• Quand le résultat sera-t-il atteint ?

• Quelles sont les limites temporelles et financières ? • Quelles sont les normes mesurables de qualité et de quantité ?

• Quel niveau de réalisation satisfera aux exigences minimales ?

• Quelles ressources sont nécessaires pour résoudre le problème ? Personnel, équipement, etc.Parfois, cette étape est complétée par une équipe d’analystes, de programmeurs et de gestionnaires de pro-jets.

De plus il est possible que les tâches associées à cette étape soient effectuées avant la définition du problème.

Il est aussi possible que certaines découvertes réalisées lors de l’étape de la définition du problème aient un impact sur les objectifs d’un programme.

Il est important de réaliser que les questions ci-dessus ne s’appliquent pas à tous les problèmes et que cette liste ne contient pas toutes les questions possibles. Le but de cette phase est d’effectuer un questionnement rigoureux à propos du problème et de la définition pour permettre de confirmer que nous avons tous les éléments nécessaires ou d’identifier des lacunes et raffiner d’avantage la solution.

L’important dans cette étape est de comparer le diagramme de définition à l’objectif du programme et déterminer si l’information compilée dans le diagramme de définition suffit à l’atteinte de l’objectif. Si les informations suffisent, on passe directement à l’étape suivante sinon il est important de pro-céder à un questionnement afin de trouver les éléments manquants.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 × 9 =