L’organigramme de programmation

Un organigramme de programmation montre la séquence d’instructions qui
compose la solution pour chacun des modules indiqués sur l’organigramme
de structure.

Dans le cas des petits programmes, il montre le système au complet. L’organigramme de programmation liste les instructions étape par étape.
Un organigramme de programmation, ou plus simplement un ordinogramme,
représente la logique d’un problème, du début à la fin.
Les ordinogrammes constituent un langage visuel permettant de représenter les
algorithmes.

Ce langage fait appel à une grande variété de symboles, que l’on
peut considérer comme les mots de l’ordinogramme.

Les divers symboles sont reliés pour former l’ordinogramme.
L’intérêt des ordinogrammes est lié au fait que vous pouvez représenter n’importe quel algorithme à l’aide de quelques symboles différents. Ce que vous
placez dans le symbole d’un ordinogramme peut dépendre du niveau des personnes à qui vous le présenterez. Il n’est aucunement nécessaire de connaître la
terminologie de la programmation pour être capable de suivre un ordinogramme.
Avec quelques symboles et quelques mots de français, vous pouvez élaborer un
algorithme que tous peuvent suivre.

Chaque symbole représente une instruction de l’algorithme. Les lignes de connexion indiquent la direction du
flux de données. Les symboles peuvent comporter qu’une seule entrée, ou lignes de connexion qui dirige le
flux de données vers le symbole. Et la plupart des symboles n’ont qu’une seule sortie, ou ligne de connexion
représentant le flux de données dirigé à l’extérieur du symbole. La seule exception est l’instruction de décision qui comporte deux sorties, les résultats vrai et faux de la condition.
L’ordinogramme de la page précédente nous montre les étapes nécessaires afin de calculer et d’afficher la
moyenne de deux nombres saisis par l’utilisateur.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 1 =