Principes de base des organigrammes

Vous avez vu que l’on doit dire à l’ordinateur ce qu’il doit faire de manière très précise. L’ordinateur a besoin
d’un ensemble précis d’instructions pour arriver à la solution désirée. Pour indiquer à l’ordinateur exactement
ce qu’il doit faire, le programmeur doit lui aussi comprendre les instructions étape par étape simples. Rappelez-vous, l’ordinateur ne raisonne pas et ne peut pas poser de questions. Il suit simplement les directives
qu’on lui donne.
Il existe plusieurs méthodes pour aider le programmeur à rédiger les instructions très détaillées dont l’ordinateur a besoin. La présente leçon porte sur les ordinogrammes.
Vous verrez ce qui distingue les organigrammes d’analyse des organigrammes de programmation. Tous les
symboles que vous utiliserez pour établir des ordinogrammes sont illustrés et expliqués.

OBJECTIFS
À la fin de la présente leçon, vous serez en mesure :
• De décrire ce qu’est un organigramme d’analyse et indiquer à quel moment en utiliser un.
• De décrire ce qu’est un organigramme de structure et ce qu’il montre.
• De décrire ce qu’est un organigramme de programmation et le distinguer d’un organigramme d’analyse.
• D’énumérer les symboles d’établissement d’ordinogrammes et expliquer leur utilisation.

Les méthodes de représentation graphique de la logique
Vous avez appris qu’un algorithme doit respecter les trois critères suivants :

  1. Il doit décrire votre procédure avec précision et sans ambiguïté, sans zone grise. Il doit énoncer
    clairement comment le problème sera résolu et une personne quelconque doit pouvoir en suivre la
    logique.
  2. Il doit pouvoir traiter toutes les situations prévisibles relativement au problème.
  3. Il doit inclure toutes les variantes possibles du problème. Il ne doit pas échouer à trouver une solution si une situation probable y est appliquée.
    Les programmeurs développent des solutions à partir d’algorithmes. Il existe plusieurs méthodes pour représenter graphiquement les algorithmes :
    • Organigrammes d’analyse
    • Organigrammes ou graphiques de structure
    • Organigrammes de programmation
    Si vous n’utilisez pas de méthodes graphiques de représentation de la logique pendant la phase de résolution
    du problème, il faudra plus de temps pour trouver la solution finale, qui sera sans aucun doute moins efficace,
    moins lisible et qui présentera un risque d’erreurs de logique plus élevé. Dans le cadre de ce cours, vous
    apprendrez également des façons non graphiques de représenter la logique.

L’organigramme d’analyse
Un organigramme d’analyse établit la relation d’un programme avec son environnement. Le programme
complet occupe une case de traitement. Des lignes de connexion depuis et vers cette case de traitement
indiquent aux lecteurs les exigences du programme au plan des périphériques d’entrée et de sortie, de l’interface utilisateur et d’autres programmes.
La prochaine figure vous montre un organigramme d’analyse conçu pour le système de réservation de la
société Skywalk.

Cet organigramme d’analyse nous montre l’interaction entre le système de Réservation de billets d’avion et
son environnement.
La saisie de l’information se fait manuellement, soit en utilisant un clavier, un lecteur optique ou une souris
pour faire des sélections. Ces informations sont ensuite retournées vers un écran qui affiche le résultat.
Les informations sur les réservations de la société sont quand à elles récupérées à partir de plusieurs rapports,
qu’ils soient électroniques ou sur papier.
Vous pouvez aussi remarquer que le système peut utiliser un fichier de données pour enregistrer les informations saisies ou tout simplement interagir avec une base de données pour récupérer les informations et/ou
enregistrer ces mêmes informations.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 ⁄ 6 =