Khalifa,Barth,Sonko,Bougane,Me Diop,Helène Tine : Les six « Mohicans » prêts à ébranler le Macky

Le landerneau politique national s’éclaire d’un jour nouveau avec  de nouvelles alliances qui se font et se défont au gré des circonstances. L’opposition se massifie stratégiquement face à l’alliance Macky-Idy. Khalifa Sall aux côtés de son poulain Barthélémy Dias  se rapprochent tacitement de plusieurs leaders politiques  dont Ousmane Sonko, Bougane Dany Guèye,Me Moussa Diop et Helène Tine,entre autres. Si le leader de Rewmi est venu en grande pompe rejoindre le camp de la majorité, ce qu’il est convenu d’appeler la nouvelle dynamique politique elle,tisse sa toile sans coup férir.

Depuis quelques temps, le landerneau politique national accuse une recomposition politique enclenchée surtout par la nomination de Idrissa Seck à la tête du Conseil Economique Social et Environnemental (Cese).

Le Chef de l’Etat Macky Sall est parvenu à le faire tomber dans son escarcelle au moment où les sénégalais s’y attendaient le moins. Ce qui lui offre la perspective d’une majorité plus que confortable si l’on se fie aux résultats de la dernière présidentielle. Mais la politique n’étant pas seulement un exercice de cumul des statistiques d’élection ,il est fort à parier que de grandes surprises se feront jour.

Car, ce sont les sénégalais qui votent et non des chiffres manipulables à souhait. Ainsi, après avoir  concédé la quatrième Institution du pays à Idrissa Seck, le Président Macky Sall s’est constitué par le biais de son Directeur de cabinet Mahmouth Saleh, une task Force de 30 « bagarreurs » supposés  lui servir de boucliers et étaler ses réalisations.

Mais au coin du bois, une nouvelle galaxie se forme  dans la plus grande stratégie politique. Il s’agit en l’occurrence  de probables alliances entre le patron de Taxawu Senegaal, Khalifa Sall,son lieutenant Barthélémy Dias,  et le leader de Pastef, Ousmane Sonko,  Me Moussa Diop, chef de fil de l’AG Jotna et  la Dame de fer Hélène Tine.

Ces personnalités  éminemment politiques sont en train d’impulser une nouvelle dynamique  politique qui à terme pourrait à bien des égards contrebalancer cette majorité virtuelle conçue par le Chef de l’Etat Macky Sall.

En termes de crédibilité, d’aura politique et de management, ces leaders peuvent bien contrecarrer le Macky lors des prochaines élections locales et/ou présidentielles.

Dans tous les cas de figure, le Président de l’Alliance pour la République (Apr) et ses alliés sont tenus de ne pas dormir sur leurs lauriers puisque l’opposition est en train de se reconstituer par le biais de  ces leaders qui jouissent aujourd’hui de la confiance des sénégalais. Demain, il fera jour.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 + 19 =